Aller au contenu

Menu principal :

Le poète Djean Magnin, ses oeuvres


 Djean Magnin
 
 
Jean Monnet, alias Djean Magnin, était un artiste et poète vagabond, né en 1921 et décédé le 25 novembre 2001.

Il a laissé au café du Sapin-Blanc plusieurs de ses œuvres, tableaux sculptés de grandes dimensions.

Il a également sculpté le bar du restaurant, marqueté la grande table ainsi que ses chaises.

Toutes ses réalisations datant de 1988 sont toujours au Sapin Blanc.
La rosée offre ses perles au bec des bouvreuils et des merles qui viennent y boire le ciel et ses nuages.

Pour compagnon, tous les parfums du sol, l’âme d’un poète suspendue au bruit léger d’un vol, poursuit un lunaire voyage.

Joyeux d’un bonheur suprême, celui de la liberté, il s’aventure où les gens sont souvent plus heureux.

Sonore est ma demeure d’où je viens, les chemins du ciel sont si beaux.

J’appartiens au monde des croyants avec ses mystères et son langage.
Mon sac ne vaut pas fortune, seul je vivrais quand même.

Le long du sentier, des arbres généreux me tendront leurs mains de sagesse.

Mourir en hiver, je ne peux pas le croire; il y a encore des gens sur terre pour me nourrir et aimer les poètes.

Djean Magnin
 
Retourner au contenu | Retourner au menu